Actualités

Dosage des précurseurs de phénols, c’est maintenant !

Comme au démarrage de chaque cycle d’élevage des vins, se pose la question de l’assemblage idéal en fonction des objectifs sensoriels et commerciaux visés. Si la crainte d’une évolution indésirable est réelle, les outils à disposition doivent permettre de travailler désormais avec plus de sérénité.

 

La cytométrie en flux avec marquage (CytoBrett) ou les mises en culture sur boîtes (Indices de Germes d’Altération ou IGA), correctement positionnées (fréquence et période dans le cycle de production), que proposent déjà les centres Œnologiques ICV, permettent de vérifier la présence éventuelle de Brettanomyces .

En revanche on ignore le plus souvent quel est le niveau de concentration des précurseurs : alors que des cépages  ou des cuvées peuvent présenter des concentrations très faibles, les travaux récents de Gerbaux (IFV) mettent en évidence une très grande variabilité de la teneur en précurseurs et indiquent, dans ses conditions d’étude, que l’effet process est important.

 

Nyséos a développé le dosage par UPLC couplée à la spectrométrie de masse (MS/MS). Cette technique permet de réaliser une analyse très spécifique des précurseurs de phénols. Ce mode de détection limite les interférences des autres molécules présentes dans la matrice. C’est grâce à cela et à l’étalonnage interne que la méthode bénéficie d’une variabilité faible et d’une très bonne exactitude.

Confiez dès aujourd’hui votre échantillon à votre laboratoire ICV qui se chargera de l’acheminer vers Nyséos.

Avec cette analyse, vous pourrez :

 

Pour aller plus loin, contactez votre consultant ICV.

Actualités

Une nouvelle récompense pour Oenoview

next Lire la suite

Docs techniques

document

Étiquettes des echantillons pour le laboratoire

nextVoir le documents