Actualités

Grêle

Pas de répit pour les vignerons avec encore une année douloureuse marquée par le gel de début avril et le grêle de début juin. Des orages dévastateurs ont frappés nombre de régions agricoles. En Gironde c’est le Pays Foyen qui a été particulièrement touché, traversé par une bande orageuse de plus de 10 km, détruisant localement 100% de la production, avec des stigmates qui mettront bien 2 ans à cicatriser. Si le moral n’y est pas, il faut malgré tout se redresser et reprendre les choses en main.

Vignoble Univitis – Les Lèves et Thoumeyragues – 09/06/22

Retaille de la vigne après la grêle

 

On admet que l’on peut retailler la vigne jusqu’à la mi-juin (du 15 au 21 juin). Au-delà, c’est inutile, la vigne retaillée n’aura pas le temps d’aoûter.

Comment retailler la vigne après des dégâts de grêle précoce ?

Il s’agit de maintenir 4 à 5 pousses vigoureuses par souche :

Quelles recommandations pour aider la vigne sur le reste de la saison ?

S’il reste un peu de feuillage et quelques grappes, le risque immédiat est le Black Rot. Dans tous les cas il faut impérativement poursuivre la protection phytosanitaire afin de préserver au mieux le végétal restant.

Il n’existe pas de réelle solution cicatrisante, une application de valériane ou d’extrait fermenté de consoude peut être utilisée en AB et Biodynamie.

Dans les cas où 100 % de la végétation a été détruit, s’il y a des repousses, celles-ci seront très fragiles et devront être protégées.

Un écimage peut favoriser le départ d’entre-cœurs sur la partie basse du sarment.

Actualités

Pourquoi et comment utiliser des levures non-Saccharomyces ?

next Lire la suite

Docs techniques

document

Étiquettes des echantillons pour le laboratoire

nextVoir le documents