Actualités

Les Bretts dans le viseur !

Sur un millésime comme 2022, avec des pH élevés, des fermentations parfois compliquées, une pression microbiologique souvent intense, le contrôle des germes d’altération est plus que nécessaire. Prévenir les risques d’altération de vos vins en ne traitant que les cuves contenant vraiment des Brettanomyces, c’est possible !

CytoBrett est une analyse de cytométrie en flux couplée à un marquage FISH, ce qui vous assure une détection rapide et spécifique des Brettanomyces bruxellensis.

 

 

CytoBrett ne compte ni les autres non-Saccharomyces, ni les Saccharomyces cerevisiae.

 

Vous pouvez donc l’utiliser pendant les phases d’élevage ou de conservation, en barrique comme en cuve. Il vous est alors possible d’intervenir sur vos cuvées très tôt pour éviter l’altération de vos vins et la propagation des Brettanomyces vers d’autres cuves ou barriques du chai.

 

Grâce à la technique de comptage employée, il est possible de dénombrer avec une grande fiabilité les populations supérieures à 150 Brettanomyces/mL.

 

Ces caractéristiques sont particulièrement adaptées en vinification et en élevage. En revanche, la cytométrie en flux ne peut pas être utilisée pour les contrôles libératoires post conditionnement ou la validation d’opérations ayant pour but de rendre les vins «pauvres en germes»

 

La cytométrie analyse les propriétés optiques de cellules microbiennes alignées une par une dans une veine liquide (flux) sur plusieurs paramètres simultanément.

 

C’est une analyse quantitative, rapide et statistiquement fiable. En microbiologie analytique, la cytométrie en flux est de plus couplée avec l’utilisation de marqueurs de viabilité fluorescents (marqueurs d’acides nucléiques ou marqueurs d’activité enzymatique). Cependant, les paramètres de taille et structure ne sont pas assez discriminants pour pouvoir différencier de façon fiable des populations microbiennes : même en couplant à des marqueurs de viabilité, l’analyse ne permet pas de distinguer deux espèces entre elles.

 

Des marqueurs fluorescents spécifiques sont indispensables pour une détection rapide et ciblée des microorganismes d’altération.

 

CytoBrett utilise le principe de marquage fluorescent spécifique FISH (Fluorescent In Situ Hybridization), développé par la société Sysmex (Brettcount®).

 

 

Pour réaliser une analyse CytoBrett, contactez votre centre oenologique ICV.

Actualités

Une nouvelle récompense pour Oenoview

next Lire la suite

Docs techniques

document

Étiquettes des echantillons pour le laboratoire

nextVoir le documents