Actualités

Quels effets des pluies ?

Avec l’humidité et les pluies récentes, la situation hydrique des raisins a beaucoup changé. En effet, la réaction des vignes dépend de nombreux paramètres, à commencer par l’état des sols et l’avancement de la maturité des raisins. Ainsi, l’effet de la pluie n’est pas toujours facile à comprendre à moins de visiter les parcelles fréquemment (tous les 3 jours).

Pour simplifier, on trouve deux grandes situations illustrées par les photos suivantes :

  • Cas n°1 : les vignes peu réactives aux pluies : les grappes ont peu grossies, l’état sanitaire est stable.
  • Cas n°2 : les vignes qui ont absorbé l’eau provoquant le gonflement des baies, des éclatements entrainant parfois le développement de pourriture acide et ce même sur des grappes « coulées ».

Bien sûr, il y a des situations intermédiaires, que l’on retrouve sur les parcelles hétérogènes en particulier.

Les cépages ont également des réactions différentes aux pluies : Le Mourvèdre, par exemple, a facilement tendance à grossir plus rapidement.

 

Les 2 cas de vignes fréquemment rencontrées au vignoble aujourd’hui, même équilibrées : en haut, Carignan sain sans grossissement des baies, en bas, autre Carignan avec gonflement des baies et foyers de pourriture.

Pour toute question, contactez votre consultant ICV.

Source : extrait du Tendance Millésime Pyrénées Roussillon du 18 septembre 2021.

 

Actualités

Une nouvelle récompense pour Oenoview

next Lire la suite

Docs techniques

document

Étiquettes des echantillons pour le laboratoire

nextVoir le documents